Avant Elan, Hammourabi

Avant ELAN, HAMMOURABI

8 janvier 2019

Les articles 229 à 232 sont pourtant clairs : «Si un architecte construit une maison, que cette maison s’écroule et tue son propriétaire, alors l’architecte sera mis à mort. Si elle tue le fils du propriétaire, le fils de l’architecte sera mis à mort. Si elle tue des esclaves du propriétaire, alors l’architecte devra payer esclave pour esclave au propriétaire de la maison. Si elle détruit des biens, il devra dédommager pour tout ce qui a été détruit, et dans la mesure où il n’a pas construit convenablement la maison qu’il a bâtie et qu’elle s’est écroulée, il doit la reconstruire à ses propres frais».